Je suis toujours frigorifiée. Et mes factures d’énergie sont là pour le prouver.

L’hiver peut s’avérer très coûteux en énergie pour les personnes qui travaillent de chez elles. Doublement si, comme moi, vous avez tout le temps froid ! J’ai testé pour vous, et il m’est impossible de baisser le thermostat à la température que l’on met quand il n’y a personne à la maison (c’est-à-dire entre 17C et 20C) parce que, sinon, je commence à claquer des dents, littéralement. Toutefois, monter le thermostat n’est pas la meilleure réponse, non plus.

D’après Ressources naturelles Canada, si je veux optimiser cela, financièrement parlant, le mieux est encore de renforcer l’efficacité énergétique de ma maison. Cela me permettra de couper dans mes factures d’énergie tout en réduisant les émissions de CO2 de mon habitation (les émissions de gaz à effet de serre comme le CO2 contribuent de façon majeure au changement climatique).

Si certains changements onéreux devront attendre (Remplacer les fenêtres par des fenêtres Energy StarMD, je vous ai à l’œil !), il existe des solutions plus modestes du quotidien que, nous qui faisons partie des gens qui travaillent à la maison, pouvons mettre en œuvre pour nous sentir mieux chez nous tout en renforçant l’efficacité énergétique de notre maison. En fait, ces solutions sont pas mal efficaces pour tout le monde.

Voici 5 trucs faciles et qui ne coûtent pas cher, à mettre en œuvre tout de suite pour faire des économies d’énergie dans chaque pièce de votre maison. Vous voulez voir avec moi de quoi il s’agit exactement ?

1. Installer un thermostat programmable

D’après Ressources naturelles Canada, vous pourriez économiser jusqu’à 2 % de votre facture de chauffage pour chaque degré en moins que vous programmez.

S’il n’y a personne chez vous pendant la journée, réglez votre thermostat sur 18C environ. Si vous restez chez vous, essayez de trouver la température que vous pouvez supporter si vous enfilez une laine polaire supplémentaire et une tuque. Ou bien, vous pouvez envisager de travailler dans une bibliothèque ou au café du coin. Dans tous les cas, baissez toujours la température autour de l’heure à laquelle vous vous couchez.

2. Optez pour le débit réduit

En remplaçant vos robinets et votre pommeau de douche par des modèles à débit réduit, vous économiserez de l’eau et l’énergie nécessaire pour la chauffer. Mais je vous donne un conseil d’initiée : mon truc favori pour économiser eau et énergie, c’est… d’éviter de prendre des bains.

Je blague. Quoi que…

Je vous explique : Je fais du sport cinq jours par semaine, alors je prends presque toutes mes douches au club de sport. Comme j’ai super chaud à ce moment-là, je suis contente de prendre des « douches de soldat » super rapides, ce que je ne supporterais pas de faire chez moi quand il fait frais le matin. Cette petite astuce me permet de conserver mes ressources, de réduire mes factures d’énergie, et de profiter au maximum de mon abonnement au club de sport ! Je gagne sur toute la ligne !

3. Optez pour une meilleure barre d’alimentation

Elles ne sont pas toutes les mêmes ! Ressources naturelles Canada recommande d’acheter un modèle doté d’une minuterie ou d’une fiche maîtresse pouvant couper l’alimentation des appareils lorsque vous ne les utilisez pas. Cela élimine une source significative d’utilisation d’énergie fantôme chez vous : la consommation des appareils en mode veille.

4. Adhérez à une idée brillante

Levez la main ceux qui sont en retard côté ampoules LFC ou DEL. Je dois reconnaître qu’à part avoir installé des ampoules fluocompactes (LFC) sur mon porche et dans les pièces les moins utilisées de la maison, j’en suis pas mal restée aux ampoules à incandescence. Mais un jour où je suis allée dans un grand centre de rénovation, j’ai réalisé que j’avais un train de retard par rapport à cela, alors que c’est si simple de faire des économies d’énergie de cette manière. Alors qu’avant j’associais les ampoules LFC à un éclairage froid et sans ambiance, les présentations de produits style Vegas, toutes en lumières, au centre de rénovation (vous ne verrez pas cela au supermarché) m’ont vraiment montré comment des ampoules LFC peuvent produire une lumière chaude et brillante. Elles sont idéales pour toutes les pièces d’une maison.

5. Débranchez quand vous partez en voyage

Pour finir, si vous partez pour la fin de semaine ou pour des congés, débranchez autant d’appareils que vous le pouvez pour ne pas avoir à payer pour de la consommation d’énergie passive.

Ce truc-là est facile à mettre en œuvre, mais il est aussi facile à oublier, alors je l’ajoute à ma liste de choses à faire avant de partir en voyage.

 

ET VOUS ? Quel est votre truc le plus facile pour faire des économies d’énergie ?

VOUS VOULEZ EN APPRENDRE PLUS ? Voyez cet aide-mémoire de Ressources naturelles Canada pour faire des économies d’énergie.

 

Yuki Hayashi

Author Yuki Hayashi

Yuki Hayashi écrit sur le sport et le fitness dans des publications telles que Women's Running, Canadian Living, Chatelaine, Besthealthmag.ca et bien d'autres. Passionnée de course à pied et de triathlon, elle a couru (jusqu'au bout) un Ironman et adore les courses qui vont du 5km au marathon. Elle est coach bénévole pour une équipe d'athlétisme de jeunes et dans son temps libre (quel temps libre?) elle aime cuisiner, randonner, et voyager.

More posts by Yuki Hayashi

Leave a Reply