Il y a tant de forces en compétition pour chaque dollar que vous gagnez : des coûts de logement exorbitants, des dettes d’études ridicules, et, bien sûr, Amazon qui, en un clic, vous offre un service de livraison en un jour. (Qu’ils aillent au diable.) Bien sûr, vous allez tout automatiser. Mais que pouvez-vous faire d’autre pour vous donner toutes les chances d’obtenir ce que vous voulez dans la vie ? Identifiez ce pour quoi vous voulez économiser.

Organiser une sorte de système de « tirelires »

Il existe tant de choses pour lesquelles vous pourriez économiser. Vos priorités vous sont propres, et elles dépendent de là où vous en êtes dans votre vie, des objectifs que vous vous êtes fixés, et de ce qui vous passionne. La meilleure façon de commencer est de nommer ce pour quoi vous voulez économiser, et de déterminer où vous mettrez votre argent de côté. Voici certaines des « tirelires » que vous pourriez vouloir mettre en place. (Attention, on va vous révéler quelque chose :  cela va être dur d’économiser assez pour toutes les remplir).

  • Retraite : Commencez à épargner tôt et faites un versement chaque mois, même si ce n’est qu’un petit montant. Vous pourriez ouvrir un CELI ou un REER, juste pour faire en sorte que vous investissez cet argent afin qu’il puisse vous rapporter des intérêts composés à long terme.
  • Un versement initial sur une maison ou un condo : Ouvrez un CELI séparé ou un compte d’épargne à intérêts élevés pour cela. Si vous prévoyez acheter d’ici moins de 5 ans, gardez l’argent sur un CPG ou en espèces afin de ne pas risquer de le mettre en danger en cas de repli du marché boursier.
  • Entretien ou rénovation de votre habitation : Si vous achetez une maison, vous allez avoir besoin d’un nouveau toit à un moment donné. Ou bien vous voudrez refaire la salle de bain de votre condo, ou bien encore changer de meubles. Automatisez vos économies de sorte à mettre l’argent de côté sur un compte séparé au lieu d’avoir à vous endetter quand vous recevrez la facture. La règle pour l’entretien de votre habitation est de prévoir 1 % de sa valeur. Cela signifie 4000 $ pour une maison de 400 000 $, soit 330 $ par mois.
  • Études : Si vous avez un enfant, il vous faut avoir un régime enregistré d’épargne-études. Votre contribution générera une subvention du gouvernement de 20 %, qui représentera une belle somme dans 18 ans. Ouvrez un REEE à votre banque ou auprès d’un robot-conseiller, puis mettez sur pied un transfert automatique de 200 $ par mois pour maximiser votre subvention, et investissez l’argent dans un fonds négocié en bourse à faible coût.
  • Vacances : Une semaine dans un tout-inclus au soleil coûte au moins 1200 $ soit 100 $ par mois. Programmez un transfert automatique pour vous assurer d’avoir votre dose de vitamine D en janvier prochain.
  • Dépenses des Fêtes : Les dépenses faites à l’occasion des Fêtes constituent un des plus grands facteurs d’endettement par carte de crédit (cadeaux, divertissement, voyages). Aucune de ces dépenses ne sont vraiment des surprises, alors ayez recours au transfert automatique pour économiser toute l’année en prévision de ces dépenses.
  • Fonds d’urgence : Une réparation d’auto, un traitement de canal ou une perte d’emploi constituent des coups durs sur le plan financier. Mettez de l’argent tous les mois pour couvrir les dépenses inattendues.

Ajustez les montants au fil du temps

Les montants que vous mettez de côté dans chaque « tirelire » dépendent de là où vous en êtes dans votre vie, de vos revenus, de votre situation familiale et des priorités qui sont les vôtres. Tout cela évoluera au fil du temps. On a tous des points de référence différents dans la vie. Ils ont du sens pour certaines personnes alors que d’autres les trouvent ridicules. Voyez de combien d’argent vous disposez, et ensuite faites le difficile choix des postes auxquels vous allez l’allouer.

 

Je vous promets une chose : Dollar après dollar, vous finirez par remplir vos « tirelires » au fil du temps.

Bruce Sellery

Author Bruce Sellery

More posts by Bruce Sellery

Leave a Reply