À chaque nouvelle année, nous sommes nombreux à vouloir procéder à des changements pour avoir un style de vie plus sain. Nous sommes animés des meilleures intentions non seulement pour mettre des changements en place mais aussi pour que ces changements s’installent dans la durée. D’un autre côté, pour la plupart des gens qui prennent des résolutions, cela ne fonctionne pas. Jetons un nouveau regard sur la façon de faire des changements durables en 2019.

Tout d’abord, nous avons besoin de voir où nous en sommes dans le processus du changement. D’après une théorie largement répandue, un changement implique 5 étapes par lesquelles les gens passent avant de vraiment se tenir à un nouveau comportement sain. À l’aide du tableau ci-dessous, pouvez-vous identifier à quelle étape du changement vous vous trouvez actuellement ? Nous avons pris l’exemple de l’activité physique mais ces différents stades sont aussi valables pour de nombreux comportements sains, comme de changer de régime alimentaire ou d’habitudes alimentaires, et de réduire sa consommation d’alcool ou de moins utiliser son téléphone intelligent, etc.

L’idée est de passer de l’étape où vous pensez au changement (réflexion) à l’étape où vous planifiez ce que vous devez faire pour mettre en place votre changement (préparation), puis à celle où vous procédez concrètement au changement (action), et, enfin, à celle où vous vous tenez à ce changement (maintien). Pour la première partie de cette série de billets intitulée Comment mettre en œuvre un changement, attardons-nous sur 3 étapes très utiles pour procéder à des changements.

Étape 1 : De la réflexion à la préparation

  • Si vous lisez ceci, c’est que vous souhaitez probablement changer votre style de vie et que vous en êtes déjà à l’étape de la réflexion (ou au-delà). Il existe quelques techniques, aussi appelées « compétences en santé », qui peuvent vous aider à vous préparer au changement. En premier lieu, réfléchissez à la raison pour laquelle vous voulez changer quelque chose, et quelles seraient les conséquences de ne pas faire ce changement. Cela peut être utile de mettre ces raisons par écrit, car une telle liste peut vous motiver dans le futur. Si l’on prend notre exemple de l’activité physique, vous pouvez vous demander pourquoi il est important, pour vous, de devenir actif. Cela pourra aussi vous aider de prendre connaissance des bienfaits de l’activité physique, qui comprennent, entre autres, la réduction du risque de souffrir de maladies du cœur et/ou la diminution des symptômes de la dépression.

Étape 2 : De la préparation à l’action

Maintenant que vous êtes prêt à changer, il est important d’avoir un solide plan en place. Comment allez-vous mettre votre changement en place ? Quand commencerez-vous ? De quelle aide avez-vous besoin ?

C’est à ce niveau-là que cela peut aider de se fixer des objectifs SMART. Le fait de vous fixer de petits objectifs atteignables peut renforcer votre confiance, ce qui est un élément clé pour passer à l’étape de l’action et y demeurer. Il est aussi très utile de prendre le temps de réfléchir aux obstacles qui vous empêchent de changer. Qu’est-ce qui pourrait se trouver en travers de votre chemin ?  Comment pouvez-vous surmonter ces obstacles ? Pour des idées et des exemples en rapport avec l’activité physique, lisez ce précédent blogue. Mettez par écrit ces obstacles au moment où vous vous fixez vos objectifs.

Étape 3 : À vos marques, prêt, action !

L’étape de l’action marque vraiment le début de votre nouveau style de vie car vous réalisez alors concrètement l’objectif que vous vous êtes fixé. Le truc, c’est de continuer. Dans les parties 2 et 3 de la série de billets intitulée Comment mettre en œuvre un changement qui sortiront bientôt, nous nous concentrerons sur la manière de rester motivé et de passer de l’étape de l’action à celle du maintien. Pour l’instant, ne perdez pas de vue vos objectifs, et célébrez vos petites victoires. Il y a une chose qui m’a aidé personnellement ; cela a été de cocher sur le calendrier tous les jours où j’ai atteint mon objectif.

Par exemple :

Mon objectif est de marcher pendant 20 à 30 minutes, 5 jours cette semaine, et de faire 10 minutes d’exercices de résistance 2 jours cette semaine aussi. Chaque fois que je marche, je mets un signe Ö sur le calendrier. Si je marche et que je fais mes exercices de résistance, je mets deux signes (ÖÖ) pour cette journée-là. Pouvoir visualiser mes progrès m’aide à rester sur la bonne voie.

 

Alors, comment vous sentez-vous chers lecteurs de Carotte ? Êtes-vous prêts pour le changement ? J’espère que ce billet va vous aider à passer des bonnes intentions à l’action en ce début d’année. Si vous avez d’autres trucs, ce serait bien de les partager avec nos lecteurs et de commenter ci-dessous.

 

Leila Dale

Author Leila Dale

Leila Dale, PhD, est experte en changement de comportement lié à l'activité physique, et en santé digitale. Elle est chercheuse pour la School of Kinesiology de UBC et consultante pour l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Elle est également maman de deux jeunes enfants avec qui elle aime courir et jouer en extérieur.

More posts by Leila Dale

Leave a Reply